Seulgi Lee
     
1972, née à Seoul, Corée du Sud
vit et travaille à Paris, France


Formation

1994 – 2000
DNSAP, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, France
1999
School of the Art Institute of Chicago, Etats-Unis


Expositions Personnelles

2009
IDEM, Centre d'Art Contemporain de la Ferme du Buisson, Noisiel, France
2008
AUTOMATIC : homage to the thief, Galerie Colletpark, Paris, France
2007
Climate, Kiosque/Images, Paris, France
2005
Poplar, Miss China Beauty Room, Paris, France
2004
Informal Economy, solo show, Ssamzie Space, Seoul, Corée du Sud


Expositions Collectives

2010
Undefined borders for unlimited perceptions, Blindarte Contemporanea, Napoli, Italie
SFX sound effects seoul festival : sound specific, Sangsangmadang, Seoul, Corée du Sud
2009
Evento : intime collectif, La Biennale curated by Didier Fiuza Faustino, Bordeaux, France
Platform, curated by Sunjung Kim/ Samuso, Kimusa, Seoul, Corée du Sud
1 69 a2, invited by Eric Stephany, Paris, France
2008
Gwangju Biennale 7 : annual report/ on jouissance for those without places to return, invited by Jang Un Kim, Gwangju, Corée du Sud
Mieux vaut être un virus que tomber malade, Mains d'Oeuvres, St-Rouen, France
B Side, Gallery Do Art, curated by Sung Won Kim, Seoul, Corée du Sud
playtime, Bétonsalon, Paris, France
on walk, curated by Géraldine Longueville and Keren Detton, La Galerie Extérieure, Paris, France
2007
Elastic Taboos, curated by Seung-Duk Kim and Franck Gautherot, Kunsthalle, Vienna, Autriche
We can't be stopped, curated by Julie Pellegrin, Galerie Nuke and Musée d'Art Contemporain du Val-de-Marne, France
France, La Générale, Paris, France
sijang jeon eun neomu ileo,heungmiroun samusil jeon eun neomu neuzeo, Independent Art Space, Geneva, Suisse
2006
A question (ing) of gesture, Leipzig Opera, Leipzig, Allemagne
Madame la baronne était plutot maniérée, Assez rococo et totalement baroque-III, Maison Populaire/Centre d’Art Mira Phalaina, Montreuil, France
Infr'action, Festival of Performance, Sète, France
Festival Rayons Frais, Tours, France
2005
Domicile privé/public, Musée d'Art moderne de St-Etienne, France
Attention à la marche : histoires des gestes, La Galerie/Centre d'Art, Noisy-le-Sec, France
2003
Propaganda, Espace Paul Ricard, Paris, France
2002
Korean Air France, Glassbox and Ssamzie Space, Paris et Seoul, France, Corée du Sud
Nuit Blanche, Public>, Paris, France
Domino Party, Glassbox, Paris, France
Los Flamingos, Palais de Tokyo, Paris, France
2001
Traversées, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Paris, France
1997
Flirt, Infozone, Paris, France



En présentant des objets divers, transformés, manipulés, annexes d'une collaboration avec d'autres artistes, Seugli Lee joue avec les associations que l'on attribue habituellement et culturellement aux objets. Elle nous montre la potentialité des choses :  une passoire coiffée de bâtons colorés - ces bâtons utilisés par les toreadors- devient Don Quichotte, des aquarelles sur papier dans un encadrement figé - encadrement à la peinture sur le mur - se présentent comme le Déplacement naturel de l'atmosphère à l'eau. 
En effet, Seugli Lee  "cuisine" habilement le système des objets en utilisant le livre éponyme de Jean Baudrillard *. Dans la société industrielle, l'homme a développé diffférentes méthodes d'appropriation des objets. Seugli Lee réagit à un certain système des objets en inventant des situations inédites. Prenant comme modèles les objets que l'on côtoie tous les jours, elle amène le spectateur à redéfini son expérience au-delà des usages habituels. Dans le monde de Seugli Lee, les objets acquièrent une telle autonomie qu'ils semblent momentanément fantastiques, deviennent des poésies matérielles échappant totalement à la maîtrise de l'homme. 



* Jean Baudrillard, Le système des objets, Gallimard, 1978