Boris Mikhailov
Butterbrot from the 60s/70s
23/06/05 - 30/07/05
 
       
Nous avons le plaisir de présenter, à la Galerie Ilka Bree, les photographies de l’artiste ukrainien Boris Mikhailov, reconnu au travers de nombreuses expositions dans les plus prestigieuses institutions internationales, depuis les années 90.

L’exposition s’intitule « Butterbrot – Superimpositions from 60s/70s » et son titre renvoie à la technique employée qui, comme pour une « tartine au beurre », existe par l’association de deux couches et, dans le cas présent, en superposant deux négatifs. Cette technique a été choisie par l’artiste afin de traiter des divers sujets, non pas par nivellement mais plutôt par combinaisons ou montages parallèles – un procédé déjà rencontré chez les Surréalistes et dans le domaine cinématographique. Les images ainsi obtenues offrent plusieurs possibilités d’interprétation et brouillent parfois leur compréhension.

Boris Mikhailov s’amuse à jongler avec des orientations parcourant aussi bien les champs socioculturels, politiques qu’érotiques qui sont d’ailleurs, chez lui, indissociables. Il utilise quelque chose entre le sujet et spectateur, une espèce de voile, des signes ou des informations qui tendraient à mettre en évidence les failles du système et celles de l’humain. La superposition lui donne la possibilité de casser la vision directe, imposée par le régime ou correspondant à nos attentes, notre éducation ou nos propres conventions.
Son refus vis-à-vis de l’acceptation d’une seule réalité traduit l’expression profonde de sa quête de liberté, entamée dès les années 60.

Une esthétique surprenante se dégage de cette série, qui bien que réalisée en 2005, se réfère à l’imagerie et au contexte de l’époque dont sont issus les négatifs originaux (fin des années 60 jusqu’aux années 80). Il est remarquable dans les temps actuels, où les technologies de pointe prédominent, de pouvoir appréhender le travail de Boris Mikhailov,ce dernier autorisant une grande place aux moyens de production et de monstration rudimentaires et délaissés.

Parmi d’autres expositions de Mikhailov: Centre de la Photographie Genève, Institute of Contemporary Art Boston, Fotomuseum Winterthur, The Photographic Museum Helsinki, Centre National de la Photogrphie Paris, Stedelijk Museum Amsterdam, Künsthalle Zürich et Museum of Contemporary Art Tel Aviv et en galeries: Galeria Helga de Alvear Madrid, Galerie Barbara Weiss Berlin, Pace/MacGill Gallery New York, Saatchi Gallery London.
© Boris Mikhailov, Butterbrot from the 60s/70s, 2005, Superimposition, C-Print, 120 x 160 cm, Ed. 5